Paillettes & Poubelles

Il n'y a pas eu de suicide collectiF depuis longtemps..

danser nue à sacrifier d'innocentes ampoules,

Dans ce poison épais de la foule, le mensonge...

Les entrailles d'Aphrodite répandues sur le sol..

mOn Cabot a bouffé l'eCstasie..

Tous ces chats de gouttière dont personne ne veut

Qu'ils sont gris, qu'ils sont fiers,

Quand de la nuit s'abat le rideau.

D'un tapage nocturne à l'autre... 

Sa tête dans ses mains, sa culotte en sequins.

Emmène-moi, montre moi l'enfer qui est le tien.

 

J'aime les discothèques et les cimetières,

White jeans, no panties...

Je n'en peux plus de rêver ni même d'imaginer,

Je veux voir tout cru, je veux vous voir nu.

je te cherche dans les autres et je ne te trouves pas...

ces cds accrochés sur les murs me rendent aveugle,

Juste au bord du coma je te sentais vivante..

Il y a toujours une fête pour savoir qui on est...

Ses habits préférés ils sont tous déchirés.

 

Mes murs ont trop vu, trop entendus,

Petit  à petit la maison est hantéE...

Ne me doudou pas, tu te fous de moi...

chez moi c'est souvent la fin du monde...

J'ai envie de te jeter un kebab au visage.

puis j'espÈrE Tellement que tu vas tomber

et briser ton joli petit nez..

le taxi passait do you think i'm sexy de rod stewart...

 

quel déchet cette humanitÉ,

moi qui ai ce coeur tattoué là où d'autres se coupent les veines.

ne t'en donne pas la peine.

J'ai toujours quelqu'un avec qui je peux rompre du jour au lendemain..

J'aime les discothèques et les cimetières, 

White jeans, no panties...

Assise à côté d'un ananas je pensais que c'Était un bÉbÉ

mais non c'était une bouteille de vodka...

© 2019 Powered by Astral Glamour Corp.